Qualité de l'Air

A l'occasion de la Journée Nationale de la Qualité de l'Air, l'Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique présente le site créé à cette occasion :
http://journeeair.appanpc.fr
Vous voulez agir en faveur de la qualité de l'air... mais vous ne savez pas par quoi commencer ? De nombreux gestes du quotidien ont un impact sur nos émissions atmosphériques : le chauffage, le mode de déplacement, le choix de nos produits de consommation... Retrouvez des idées de bonnes résolutions à prendre à l'occasion de la Journée Nationale de la Qualité de l'Air... et des ressources en région pour vous aider à les tenir tout au long de l'année !
Les habitants se sentent-ils concernés par la pollution atmosphérique ? Pouvons-nous tous agir à notre niveau ? Est-ce facile pour eux de changer leurs habitudes ? 49 habitants de Lille et Hellemmes vous donnent leur avis sur ces questions, faisant suite à des ateliers de discussion organisés par l'APPA.
De nombreux acteurs de la région Hauts-de-France se mobilisent pour informer et sensibiliser le grand public comme les professionnels, à l'occasion de la Journée Nationale de la Qualité de l'Air : consultez la liste des manifestations organisées en région, du 15 et le 30 septembre 2016.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

CPAM : attention, adresse unique pour vos envois

Encore aujourd'hui, bon nombre d'assurés n'envoient pas leurs documents à la bonne adresse, ce qui retarde les délais de traitement de leurs demandes. Ainsi, afin de leur offrir un service de qualité et de garantir une rapidité de traitement, il est primordial que l'assuré nous les transmettent à la bonne adresse.
La CPAM de la Côte d'Opale a une seule et unique adresse postale :

CPAM Côte d'Opale
35 rue Descartes - CS 90001
62108 CALAIS Cedex

Affiche adresse CPAM

Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique Nord-Pas de Calais
Incommodé par une allergie aux acariens ? Voici quelques conseils !

Un acarien + un acarien = …200 000 acariens en 4 mois ! Ces insectes microscopiques de la famille des araignées colonisent nos literies, moquettes, tissus, rideaux et peluches…
Ils sont invisibles à l’œil nu (0,2 à 0,5 mm) et se nourrissent surtout de nos débris de peaux, c’est pourquoi nous les retrouvons le plus souvent dans nos matelas, nos oreillers et la poussière de nos logements (à noter que leur présence ne signifie pas forcément un mauvais entretien).
On estime que 10 à 20 % de la population française est allergique aux acariens. Les symptômes couramment rencontrés sont les suivants : rhinite, eczéma et crise d’asthme.
Il est conseillé aux personnes allergiques de limiter au maximum la poussière en passant régulièrement l’aspirateur et en dépoussiérant les meubles avec un chiffon humide. Les matelas doivent être aérés tout les jours et peuvent être munis d’une housse anti-acarien sans traitement chimique acaricide. Enfin, les acariens prolifèrent rapidement dans des conditions qui leurs sont favorables : une température de 25°C environ et un milieu humide, il est donc indispensable de ne pas surchauffer son logement et de réguler l’humidité ambiante en aérant 10 minutes matin et soir.

Pour plus d’informations sur la qualité de l’air de votre logement :
Consultez le portail régional dédié à la qualité de l’air intérieur sur :
qai.appanpc.fr


Jardiner sans pesticides, c’est possible !
Le jardin est un lieu privilégié de détente et de loisirs. Pour certains, c’est également un espace de bien-être garantissant une alimentation plus saine. Pourtant, de nombreux jardiniers amateurs ont recours à des produits qui n’ont rien d’anodin pour l’environnement et la santé. Les pesticides sont des substances chimiques, regroupant les herbicides, fongicides ou encore insecticides, destinées à tuer des organismes vivants indésirables.
Malheureusement,
ces substances peuvent ensuite contaminer notre environnement notamment les sols et les eaux. De plus, traiter régulièrement son jardin avec des pesticides c’est risquer d’être en contact avec des produits potentiellement dangereux, mais également d’y exposer les enfants ou les animaux domestiques. Pour se protéger, protéger ses proches, et aussi préserver l’environnement, il existe aujourd’hui des alternatives simples et peu coûteuses à l’utilisation de ces produits. Le paillage, le compost, les pièges à bière ou encore la plantation d’espèces répulsives font partie des techniques faciles et accessibles permettant à tous de préserver son jardin et sa santé.

Pour en savoir plus :
http://www.jardiner-autrement.fr/
http://www.fredon-npdc.com/